Vous êtes ici :

Successions

Les parents devraient anticiper la transmission de leurs biens par le biais de donations, assurances-vie ou testaments.

A défaut, lorsque la succession s’ouvre au décès du dernier conjoint survivant, des litiges peuvent survenir.

Si le partage amiable s’avère impossible, le partage judiciaire s’impose.

Les conflits successoraux opposent les héritiers du défunt à son conjoint survivant ou surgissent entre les héritiers lorsque l’un deux affiche une inertie ou une opposition systématique.

Qu’il s’agisse des droits du conjoint survivant, du conflit entre les héritiers, des litiges liés aux contrats d’assurance-vie ou la contestation d’un testament, de la réduction des donations, du détournement d’un bien, Me Josyane LORENZI est votre interlocuteur expérimenté et privilégié.


Voir toutes les compétences